Automatisation : améliorer la qualité et les conditions de travail

14/06/2013

Installée à Grasse, la société Tournaire est spécialisée dans la fabrication d’emballages métalliques pour les industries de la pharmacie, de la chimie fine, de la parfumerie et des arômes. Afin de répondre aux exigences de qualité toujours plus importantes de ces secteurs en plein essor, la société décide de moderniser son outil de travail, en investissant dans une nouvelle ligne de production de bouteilles aluminium monobloc.

Cette ligne, constituée d’une presse d’emboutissage, d’une rogneuse, de tours à repousser, d’une machine de reprise, d’une machine à laver, d’une testeuse et de machines d’assemblages automatiques, est desservie par des tapis à palettes ainsi que par onze robots.

L’investissement a d’abord permis l’amélioration de la qualité des produits réalisés : les opérations qui étaient exécutées manuellement font aujourd’hui partie d’un processus automatisé permettant d’éviter les chocs sur les lots de produits. Par la suite, les employés ont bénéficié de formations pour exploiter cette technologie tout en profitant d’une amélioration de leurs conditions de travail, puisque la société espère voir diminuer sensiblement le nombre de troubles musculo-squelettiques grâce à l’automatisation de la production. Enfin, cette acquisition s’est traduite par l’embauche d’un ingénieur méthode, mobilisé pour superviser le fonctionnement de la ligne.

 

Tournaire en bref

  • Grasse (Alpes-Maritimes)
  • 50 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 230 salariés