CM2T-Matbraz, un programme d’assemblage multimatériaux développé dans le cadre de Mécafuture

22/06/2012

Piloté par Critt Metall 2T (CM2T) et labellisé par le pôle Matéralia (associé à la plateforme technologique européenne Mécafuture), le programme CM2T-Matbraz a permis la mise en place du pôle Brasage lorrain et le lancement de programmes de R&D collectifs. L’enjeu ? L’assemblage de matériaux dissemblables comme des aciers, des alliages d’aluminium et de titane, le tantale, le zirconium…

 

D’où le rapprochement de structures de pointes, comme l’Institut de Soudure, l’Ecole européenne des ingénieurs en Génie des matériaux (EEIGM) et CM2T, qui s’associent pour relever le défi de l’assemblage par brasage multimatériaux. Une trentaine de collaborations industrielles sont issues de Matbraz et plusieurs projets ont vu le jour, comme Zircospray, Promapal (pour accroître la compétitivité des fonderies d’alliages légers grâce à de nouveaux procédés de conception et fabrication des moules) ou encore Lokir (pour intensifier les procédés de production industrielle d’hydrogène).

 

Tous labellisés par Matéralia, ces projets sont déjà prometteurs en termes d’avancées technologiques et de création d’activités nouvelles dans de nombreux secteurs : l’énergie, le génie chimique, la mécanique, l’aéronautique et les transports. Ce pôle brasage rassemble des entreprises comme Mersen, Fives Cryogénie, Bodycote, Converteam, AML, Evatec et Thermo Est. Leur objectif est de développer et industrialiser de nouvelles solutions de pièces et ensembles mécaniques à haute valeur ajoutée. Les industriels impliqués bénéficient d’un soutien pour les études, les essais de faisabilité puis l’industrialisation de process et/ou de produits innovants de haute technicité et à l’issue de ces travaux, ils peuvent s’approprier les résultats obtenus et les appliquer à leurs domaines d’activité.