Éric Beghini, business development manager de SKF

06/06/2013

Dans votre secteur d’activité, comment les préoccupations en matière de développement durable se sont-elles fait ressentir ?

Présent sur la plupart des secteurs industriels à l’échelle mondiale, le groupe SKF perçoit toutes les préoccupations rencontrées sur la planète en matière de développement durable.

Deux préoccupations majeures se retrouvent partout dans le monde : la fragilité du climat et la rareté des ressources énergétiques. La stratégie du groupe SKF vise donc en priorité la réduction des émissions de gaz à effet de serre (CO2) et la diminution de la consommation d’énergie, mais sans oublier toutes les autres composantes du développement durable, telles que la sécurité.

Nommée BeyondZero, la stratégie globale de développement durable du groupe SKF est conçue pour créer un impact positif sur l’environnement, via deux approches simultanées :

  • la réduction de l’impact négatif résultant de l’activité de l’entreprise SKF elle-même (production, logistique..),
  • la fourniture aux clients de solutions (technologies, produits et services) dotées de performances environnementales améliorées.

Pour soutenir les efforts de ses clients, SKF a également lancé le Portefeuille BeyondZero constitué de produits et solutions visant à améliorer le rendement énergétique et favoriser une éco-production, plus respectueuse de l’environnement.

Le périmètre de ce portefeuille compte actuellement 13 solutions. Il va être significativement étendu au cours des années à venir (volume d’activité multiplié par 4 entre 2011 et 2016).

 

Comment avez-vous intégré le développement durable ? Quel projet innovant avez-vous développé récemment ?

Le transport, sous toutes ses formes, est l’une des priorités du groupe SKF. Près de la moitié des solutions du portefeuille BeyondZero sont dédiées à l’automobile : réduire le poids, le frottement, supprimer la consommation d’air comprimé, économiser le carburant des voitures, le carburant des deux roues et augmenter les performances des véhicules électriques.

En développant la gamme de roulement e-drive, SKF fournit des solutions innovantes dédiées aux véhicules électriques et hybrides.

Que faut-il pour rendre un moteur électrique plus intéressant qu’un moteur à combustion ? Lui permettre de tourner plus vite et plus longtemps, avec un meilleur rendement, tout en prenant le moins de place possible.

 

Quelles solutions innovantes envisagez-vous pour faire face à vos défis à venir ?

SKF possède des solutions pour aller encore plus loin dans l’augmentation du rendement des moteurs des véhicules électriques et hybrides.

L’ajout d’une fonction capteur au roulement permet d’obtenir un signal donnant des informations très précises pour le pilotage du moteur. Ceci n’est qu’un exemple de l’apport de la mécatronique dans le domaine des transports. D’une manière générale, l’interfaçage de la mécanique et du traitement de l’information ouvre un vaste horizon de solutions de plus en plus intelligentes.

Autrement dit, encore plus de contrôle, grâce à la mécatronique !