F2i, le nerf des projets collaboratifs

19/06/2012

©Cetim

Créé en 2009 par la FIM, l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) et la Fieec (Fédération des industries électriques, électroniques et de communication), le F2i (Fonds pour l’innovation dans l’industrie) a pour vocation de soutenir financièrement des actions visant à resserrer les liens entre le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche et celui de l’industrie. Pour mener à bien sa mission, le fonds s’est vu doté de 20 millions d’euros.

 

Les actions financées sont prioritairement des projets de recherche collaboratifs associant plusieurs entreprises, dont des PMI, ou des syndicats, et des laboratoires ou centres de recherche. Le projet de « cellule robotisée de parachèvement pour petites séries » illustre bien cette démarche. Porté par le Symop, il rassemble le Cetim et le CTIF (Centre technique des industries de la fonderie) et vise à automatiser les opérations de parachèvement qui consistent, pour des petites séries, à débarrasser une pièce brute des parties excédentaires, en vue d’assurer la qualité des pièces produites et d’améliorer la compétitivité des PMI.

Pour plus d’information sur F2i