« Créer une nouvelle industrie pour notre pays »

19/06/2012

Gilles Le Blanc, Professeur d’économie à Mines Paristech

Créer une nouvelle industrie

©DR

« La part de l’industrie dans le PIB décroît, la désindustrialisation de la France est incontestable. » C’est sur ce constat brutal que l’économiste Gilles Le Blanc débute son analyse. Pour ce Professeur d’économie à Mines Paristech, il est illusoire de chercher à lutter avec les pays à très bas coûts de main-d’œuvre. La réindustrialition de la France passe au contraire par la création de valeur ajoutée.

 

« Il faut adapter la nature de notre offre, ce qui réclame des investissements et les efforts nécessaires pour rajeunir le parc de machines deviennent chaque jour plus importants. Il faut accepter d’abandonner certains secteurs pour nous tourner vers des domaines où nous pouvons faire valoir des prix plus élevés ».

 

Cette création de valeur ajoutée passe par un certain nombre d’impératifs, « d’abord par l’innovation, en identifiant les besoins en matière de santé, d’énergie, d’environnement… Ensuite en travaillant sur la notion de sécurité et de fiabilité des produits. Enfin, en développant la flexibilité de l’outil de production, pour être capable de fabriquer industriellement une grande quantité de produits. L’enjeu de la réindustrialisation, c’est bien de créer une nouvelle industrie dans notre pays. »