« Implanter nos centres de compétences en France »

02/05/2013

Le groupe Fayat est présent dans le monde entier dans la construction de matériels pour la construction et l’industrie : centrale d’enrobage, compacteurs, appareils de manutention et de levage…

Son modèle économique repose sur trois éléments. Le premier, le socle universel représente la base technologique de ses fabrications que l’entreprise essaie de standardiser. Le second correspond à la zone géographique de commercialisation : réglementation, habitudes professionnelles, état du marché… Le troisième concerne la spécificité du client : comment à partir du socle universel et de la demande locale, répondre au besoin spécifique du client ?

Aujourd’hui, un produit n’est plus uniquement une fabrication à partir de matière. L’ingénierie et les services représentent 40 à 50 % de la valeur ajoutée de ce que nous fabriquons. Plus on opère sur des séries limitées, plus la valeur ajoutée réside dans l’ingénierie.

« C’est cette valeur ajoutée qui assure notre compétitivité et celle de nos clients. Et c’est elle qui nous conduit à choisir l’implantation de nos centres de compétences notamment la France », insiste Jacques Bonvallet, directeur commercial et marketing du groupe Fayat.