La mécanique c’est quoi ?

Un moteur du progrès humain

L’origine de la mécanique remonte à des temps anciens mais son histoire ne commence véritablement qu’avec Galilée, qui en a posé les fondements. Depuis, la mécanique a traversé les époques, marquant de sa présence les grandes avancées technologiques et les révolutions de tous les secteurs de l’économie : les transports, la construction, la communication, la santé, l’énergie, etc. Discrète par endroits, centrale ailleurs, la mécanique a toujours été l’un des vecteurs du progrès humain. Elle participe à toutes les industries, devenant de plus en plus difficile à isoler et à identifier. Elle permet la fabrication des pièces, outillages, machines et mécanismes des objets de notre quotidien, des plus simples aux plus complexes, des plus courants aux plus exceptionnels. Bref, de la vis à l’Airbus A380.

 

Passion et savoir-faire mécanique

La force de la mécanique en France ne réside pas seulement dans sa capacité à produire des solutions, mais aussi et surtout dans celle de les concevoir et de les rendre possibles. Cet extraordinaire atout résulte du savoir-faire de plus de 640 000 hommes et femmes qui entretiennent et transmettent les compétences d’hier, et inventent celles de demain. Il est impératif de prendre conscience de la qualité de notre industrie mécanique, de la passion et de la créativité de nos mécaniciens et de mettre en place les conditions pour continuer à concevoir et produire en France dans une économie globalisée.

 

Au cœur de l’industrie

Transversale, la mécanique est présente dans tous les secteurs de l’industrie : l’automobile, l’aéronautique, l’énergie, le BTP, le transport, l’électronique, l’informatique, la construction navale, l’agroalimentaire, le textile, le médical, la chimie, ou encore la parachimie et la pharmacie… Là où il y a production industrielle, il y a mécanique : du moteur d’avion, en passant par un capteur, un autocuiseur, une paire de lunettes, un chariot élévateur, un robot, un extincteur, une fourchette, un scanner, une éolienne… Elle recouvre trois grands domaines d’activité : la transformation des métaux (sous-traitance, outillages, articles de ménages), les équipements industriels (machines, systèmes de production, composants) et la mécanique de précision (optique, instruments de mesure).

grands domaines

 

Chiffres clés

  • 30 200 entreprises*
  • 629 000 salariés
  • 6ème rang mondial (chiffre d’affaires)
  • 121,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires
  • 20 % de l’emploi industriel en France
  • 41% du chiffre d’affaires à l’export
  • Plus de 95% de TPE et PME

 Source FIM

* 1 salarié ou plus

Les commentaires sont fermés.